Pour changer de l'eau, de la piste et de la route, place au ballon rond avec le portrait de Guillaume C. alias Guigui, à mi-temps triathlète/supporter du PSG.

 

portrait guigui

 

Expérience : quel a été ton parcours sportif avant Meudon Triathlon ?
Comme de nombreux adolescents je me suis essayé à plusieurs sports collectifs. D'abord 3 ans de foot avant de faire 3 ans de basket que j'ai dû arrêter étant le seul à avoir la croissance en berne. Une longue pause de 10 ans (alcool et volutes de fumée) avant de reprendre le foot et de m'essayer au Canicross puis à la course à pied avec mon premier semi en 2009. C'est mon frère qui m'a convaincu de m'inscrire à Meudon en 2010.

Nostalgie : quel souvenir retiens-tu en triathlon ou en sport en général  ?
Mon meilleur souvenir c'est le but de Vikash Dhorasoo en 2006 j'en ai des frissons à chaque fois que je le regarde tellement l'ambiance au Stade de France était top. J'ai pas mal de souvenir télévisés aussi comme le 10km de Dibaba à Londres où j'ai vraiment frissonné, la première tête de Zizou, la main de Titi, le dernier Tour de France de Lance, la vengeance de Landis dans les Alpes (après une soirée de texan au whisky d'après lui), le 50km en championnat de Diniz etc...
Pour ce qui est du triathlon, j'ai de bons souvenirs des courses clubs pour l'ambiance (Amiens 2011 par exemple) mais c'est avec tristesse que je dois bien avouer que je n'ai pas de super souvenirs de finish. Même Roth 2011, j'aimerais dire qu'en passant la ligne je pleurais etc... Je ne m'en rappelle pas, dans le fond je n'ai comme souvenir que les échecs avec leurs douleurs comme le DNF ("did not finish", NDLR) à la Saintélyon 2011, les gros loupés au Marathon de Paris 2012 et 2013, ma grosse hypoglycémie dans Bédouin cet été... Avec du recul c'est un peu cette souffrance que je vais chercher sur les courses (oui je dois être maso).

Ambition : ton objectif pour 2014 ?
Après deux années de glande, pour 2014 je me suis inscrit sur l'Ironman de Nice avec pour objectif de vraiment prendre du plaisir durant la préparation avec les copains. Une prépa accompagnée c'est tellement de plaisir (bises à Pépette et Cyril mes deux training partners de 2011), s'obliger à sortir pour suivre le pote, le tirer, se faire massacrer... J'espère sincèrement revivre ces bons moments de "camaraderie" (et oui je n'ai pas fait l'armée alors...) et vu la petite équipe qui fait Nice je pense que ça va le faire.

Diversité : as-tu d'autres sports de prédilection ?
Pour ceux qui ne l'ont pas compris moi c'est le football et le PSG (15ème année de tribune) mais je suis un peu tout et en pleine période de playoff comment ne pas parler du foot US c'est tellement divertissant vraiment essayez (dans le canapé hein bien sûr). Après, j'ai fait 6 mois de sabre en 2010, j'y retournerai je ne sais pas quand mais c'est certain car c'est bien sympa.

Loisirs : le triathlon te laisse-t-il le temps d’avoir d’autres passions ?
Je ne suis pas un passionné, je tourne ma veste avec le vent c'est bien ça permet de voir et d'essayer pleins de choses différentes. Après pour le temps libre, il faut bien avouer que sur une préparation IM c'est mort tu vis avec ton vélo c'en devient même dur d'y caser les potes et la famille.

Bonus : quel est ton surnom ?
Les gars du club ne se sont pas vraiment foulés, ils ont récupéré le sempiternel "Guigui", les gars ma mère m'appelle ainsi depuis 30 ans déjà... Z lui dans les moments intimes m'affuble d'un tendre " 'tit tarba".

Pour finir, oseras-tu nous dévoiler tes citations meudonnaises préférées ?
Les célèbres :

- "Ceux qui viennent faudra pas chouiner !!"
- "Suis pas venu pour beurrer les sandwiches"
- "Ta gueule et pédale !!"
- "Une fois par mois entre potes c'est pas pd c'est copain"
Et un petit conseil aux nouveaux quand on vous annonce en substance un "on la fait tranquilou ensemble cette course" surtout n'y croyez jamais !!


Sur ces bons conseils, bonne saison Guigui !