Aujourd'hui nous allons parler vélo avec Michel L., aka Mischlek !

 

portrait michel

 

Expérience : ton parcours sportif avant Meudon Triathlon ?
Passionné de moto tout-terrain, j'ai pratiqué le trial moto en loisir et en compétition pendant 10 ans. A la naissance de ma 2e fille, j'ai bifurqué vers le VTT pendant environ 10 ans, avant de passer à la route. Un problème de tendinite au genou m'a empêché de faire de la course à pied pendant environ 20 ans.

Ce problème a été résolu l'année de la rencontre avec l'équipe de Meudon Triathlon, avec qui j'ai participé au triathlon de Gérardmer. J'ai fait la partie vélo du triathlon en relai avec un copain et Pascal BàB (NDLR : Bande à Basile, voir plus bas). Le coup de foudre, une ambiance sympa, des gens qui te mettent à l'aise tout de suite, que du bonheur, merci à eux.

 

Nostalgie : ton meilleur souvenir en triathlon ou en sport de manière plus générale ?
J'en ai pleins à partir du moment où nous sommes nombreux sur une compétition. Le meilleur, peut-être les raids multisports avec Pascal, Willy et Eric, la Bande à Basile quoi ! Parce que c'est un effort en équipe avec des potes, un groupe pour lequel chacun donne le meilleur et va au bout de lui-même, l'équipe avant l'individu.

Ambition : ton objectif pour 2014 ?
La préretraite, non pas encore 
! Un duathlon long si je trouve du monde pour m'accompagner sur une course. Je ne supporte pas d'aller seul à une course.

Diversité : autres sports de prédilection ?
J'ai découvert le surf l'année dernière et j'ai adoré. 

Loisirs : le triathlon te laisse-t-il le temps d’avoir d’autres passions ?
Oui, les voyages.

 

Bonus : peux-tu nous expliquer l’origine de ton surnom, Mischlek ?
Au début j'avais Michel BàB (Bande à Basile) sur le forum et un petit rigolo d'administrateur dont je tairais le nom (il habite près de l'église de MLF) a outrepassé ses prérogatives et m'a renommé MISCHLECK sur le Forum, Mi pour Michel et SCHLECK pour ANDI SCHLECK, parce qu'à l'époque je grimpais correctement, "mais ça c'était avant". Il aurait pu faire pire, donc je ne lui en veux pas, match nul la balle au centre avec le duathlon de Souppes (il voit de quoi je parle).

 

Le mot de la fin ?
"SI VOUS VENEZ, VA PAS FALLOIR CHOUINER" !

Merci Michel, sur ce bonne grimpette à tous !